L'étable des soeurs Zufferey

Charly Abbé nous rappelle la valeur des bisses. Jadis, ils servaient à arroser les prés. Aujourd'hui, la plupart des bisses ont un but touristique comme sentiers pédestres notamment. Le 30 mai 1922, Tobie Theytaz de Vissoie et Martin Antille de Fang arrosaient les prés de Tarampon. Subitement la source d'eau tarit : ils ont d'abord pensé à un vol mais l'inspection du parcours a démontré que le bord en aval du bisse avait cédé peu après son départ du torrent de Pinsec. L'eau avait entraîné des arbres, des pierres et de la terre et avait fini sa course dans la Navisence. Malheureusement, sur son trajet, elle avait emporté l'étable des soeurs Zufferey. Après des recherches, il s'était avéré que l'année précédente, le bisse avait déjà sauté au même endroit sans causer de dommages à des tiers. Au printemps, le consortage avait décidé de procéder à des réparations mais le bisse avait été chargé et mis en exploitation avant que celle-ci ne furent effectivement entreprises. Dans l'impossibilité de trouver un arrangement à l'amiable, la justice est saisie. Le 8 septembre 1922, le Tribunal de Sierre déclare le consortage responsable du dommage causé et le condamne à payer la somme de 6'000.- avec intérêts de 5% dès le 19 juin 1922 ainsi que les frais de dossier.
 

Merci aux donateurs

En association avec